Tag Archives: Torchwood

Torchwood – 4.08 : End of the Road. (a.k.a. la critique troll)

27 Août

D’abord, je voudrais dire que j’ai été surpris, je ne pensais pas que Angelo aurait vieilli. J’imaginais bien immortel. Sinon, dans l’épisode, il se passe quoi ? Rien ? Ah oui rien. Je voudrais bien faire un résumé, pourtant, j’ai regardé la série.  Mais outre le fait que Angelo meurt, donc l’épisode précédent n’aura servi à rien. Sa mort n’était pas du tout émouvante, car je n’étais pas attaché à lui. Surtout que bon, comment peut-on citer le nom de Ianto à Angelo. C’est un sacrilège.

Dans la consistance, les répliques n’en ont aucune. C’est vide, on passe 5 minutes pour épeler des noms de famille, 5 autres pour faire des appels privés et inutiles, et  10 fois « Rex, He saw me » (je pense que l’on a compris). J’avais d’ailleurs oublié que la blonde avait une sœur. C’est presque émouvant cette tentative ratée pour nous émouvoir, et nous attacher à eux.

L’histoire semble avancer, enfin, on retrouve une technologie extraterrestre, et je ne suis pas du tout enthousiasmé pour la suite. C’est un peu la solution de la facilité pour répondre à différentes questions. Surtout que bon, sommes-nous sûr que ce soit des extraterrestres. D’ailleurs, Jack, je veux bien, mais comment sait-il tout ça en ne voyant que la plaque ?

Il y a aussi bien trop de séquences qui ne servent à rien, des moments de flottements bien trop importants.  Les scénaristes essaient de combler le manque de scénario avec du vide. On peut facilement rater une demi-douzaine de minutes sans avoir loupé grand-chose, l’histoire du coup de téléphone, la prostitution. Ça ne me passionne pas.

 

Enfin, le retour de la CIA était inutile.  Surtout que les gens qui la représentent sont toujours hautains, et la confrontation Torchwood est lassante. C’est du déjà vu. Les répliques du chef n’étaient pas du tout drôles, et n’avaient aucun intérêt. Et Rex, il n’y a vraiment aucune évolution dans le personnage, de tous les personnages, c’est bien le pire. Pourquoi n’écoute-t-il jamais, et en fait-il à sa tête, quoique la blondasse est pas mal dans son genre.

En bref, dans le mauvais, je pense que par rapport au précédent, il y a un mieux. Mais, ça reste quand même mauvais. Puis, j’adore Lauren Ambrose, je suis faible. Pourtant, quand on s’attarde sur Gwen, c’est vraiment pas mal… Et le coup de téléphone était chouette. Si je n’étais pas aussi attaché à Gwen, je me demande si je continuerai.  (Oui, je sais, j’ai encore exagéré, et été de mauvaise foi)

Publicités

Torchwood – 4.01 à 4.07

24 Août

Torchwood, la série dérive de Doctor Who, a toujours eu une place dans mes séries favorites. Celle pour lesquels, j’ai un petit faible, même si je sais tout à fait qu’elles ne sont pas parfaites. Elle a un atout incroyable avec le Capitaine Jack Harkness. Le dernier atout, vu que l’équipe a changé cette année. En effet, 2 ans que la série avait disparu des écrans après la mini-saison 3 nous laissant avec un goût amer du décès de Ianto et la fin d’une ère.

Il faut tout d’abord savoir que j’étais confiant de la reprise de la série, j’étais impatient. La série a un côté plus adulte que Doctor Who made in RTD. Je pensais vraiment que j’allais retrouver la série que j’ai aimée. Malgré un épisode de relance correct reprenant les codes de la série, et son humour. Après, j’ai vite déchanté.

Il faut se rendre à l’évidence. Torchwood n’est plus Torchwood, mais un ersatz, l’ombre d’elle-même. Quand je regarde les saisons précédentes avec celle-ci, j’ai l’impression de comparer deux séries différentes entre elles. Pourtant, on avait presque été averti avec les bandes annonce de Starz qui osait mettre « Série original ». Beh, oui, c’est toute une nouvelle série. Qu’est-ce qui cloche ? Tant de chose.

L’idée de l’arc qui tient sur toute une saison, c’est une mauvaise idée. Déjà l’histoire ne ressemble pas à la mythologie de Torchwood. Ici, tout autre chose est mis en place. Les gens ne décèdent plus, malgré des accidents, la mort est parti en vacances rejoindre les scénaristes. Tous les fans de Doctor Who sont sur le qui-vive car Jack, lui, redevient mortel. Est-ce que RTD (mettons les choses au claire depuis la fin de la saison 3 de Torchwood et la saison 4 de Doctor Who, je n’aime vraiment plus RTD), est-ce que RTD oserait détruire sa propre mythologie en tuant Jack, qui est, je le rappelle, Face de Boe.  Bien sûr que non, enfin, je n’espère pas, surtout que Jack est le personnage principal. L’arc ne présente pas (pas encore ?) d’Aliens, ce qui a fait l’esprit de Torchwood. Cette histoire donne une impression de série d’action comme 24  Heures Chrono, qu’une vraie série de science fiction. Et  l’histoire ne tient pas la route. La plus part des épisodes sont vides et l’intrigue est diluée. Tout aurait pu tenir en 5 voire 6 épisodes, mais Starz a doublé la mise. Avec la saison 4 et surtout l’épisode 7, il y a une volonté raté de créer une mythologique plus profonde que le reste des épisodes de cette année qui sont superficiels et plat à ce niveau.

Dans cette épisode, où il ne se passe rien, nous donne à voir les flashs back de Jack quand il arrive à New York, où il rencontre Angelo. Histoire totalement inutile que l’on doit subir tout au long de cet épisode. L’histoire est attendu et prévisible. Dès la première séquence, il est évident que Angelo et son charisme de sétacé est derrière le kidnapping de la famille de Gwen. Dont RTD ne perd pas de son talent : détruire les personnages avant de créer une quelconque psychologie, et sa passion pour les « deus ex machina » en sortant son chapeau des personnages du « passé » pour expliquer le présent. Je passerais sur la réalisation digne d’un porno dans les morts  à répétition de Jack.  Puis, quitte à faire revenir quelqu’un, autant qu’il soit déjà un personnage de la série, Ianto, Owen, Suzzie, par exemple et non un iconnu.

Jack  fait maintenant équipe avec Gwen, sa comparse de toujours, et avec 2 mollusques dont on est obligé de les voir à l’écran. Ils ne servent à rien. Elle est bien loin la fine équipe où l’alchimie entre les personnages transparaissait  à l’écran. Ici, il n’y a rien. Tout semble très contractuel entre les nouveaux et les anciens. Encore une fois, c’était attendu, Mekhi Phifer n’a jamais eu aucune alchimie avec quiconque dans les différentes séries où il a joué. De plus, son jeu me semble fort agressif, comme s’il essayait de combler son manque de charisme.  Je voudrais parler des autres personnages, mais que dire… Rien, ils ne sont rien. Je ne connais même pas encore le nom, surtout de la blonde, alors qu’elle est là depuis le 4.01. Il y avait aussi Vera, qui avait du potentiel. Mais bon, RTD et psychologie des personnages, c’est le point Glee de la série, il n’y en a pas.

Il reste Jack et Gwen. Je dois avouer, que j’aurai voulu, une chasse à l’Alien avec eux et Rhys. Et de là, différents personnages, voir la continuité de la mythologie, auraient pu intervenir par la suite. James Master aurait pu revenir. Quelque chose de simple, sans ambition, et non pas comme cette saison où tout est écrit au premier degré.  L’écriture a fait perdre à Jack de sa superbe. Il est donc, sans plus aucune ambigüité, gay. Je suis déçu. Jack est connu pour sa sur-sexualité. Il est pansexuel et saute sur tout ce qui bouge. Pourquoi, cette année, couche-t-il qu’avec des hommes ? La série à la sauce américaine ne connait pas la bisexualité ? Ainsi, il semble bien moins mystérieux.

Tout ça pour dire, que je suis déçu. Je ne sais pas bien ce que j’attends de la suite. Je ne sais pas si je voudrais une saison 5. Une chose est sûre, si ce n’était pas Torchwood, s’il n’y avait pas les 3 saisons précédentes, et le rapport avec Doctor Who, je ne regarderais plus la série.