Archive | Fringe RSS feed for this section

Fringe – Saison 2.

26 Août

J’ai une relation spéciale avec cette sére. C’est-à-dire que j’ai plutôt apprécié la saison une, mais je n’ai pas eu l’envie de regarder la saison 2. Pourtant, je l’ai vu après un temps assez important. Je n’ai pas été récompensé dans un premier temps. Je n’ai vraiment pas aimé le début de la saison 2.

 

Je suis attaché aux personnages, j’adore Olivia, Peter, Astrid et Bishop, mais je n’aimais vraiment pas le fait que l’on s’éloigne aussi longtemps de la mythologie. Et que celle-ci soit autant parsemé dans les épisodes, des indices par-ci, par-là, mais jamais rien de concret. À la place, nous avons des épisodes à enquête uniques qui ne m’ont jamais vraiment passionné. Je m’ennuyais de pieds fermes. L’impression de régression suite au final de la saison 1. J’ai, d’ailleurs, entre le 2.12 et le 2.13, arrêté de regarder la série pendant deux ou trois mois. Je n’ai même pas vu la fin du 2.12. Une histoire de monstres qui m’a un peu dégoûté. Alors, je ne comprenais pas pourquoi la série avait tant de fan, et récoltait tous les suffrages. De plus, je n’ai jamais été fan des séries « standalone ». Je ne m’accroche pas aux personnages, si je ne suis pas investi dans un fil conducteur.

Semblerait que j’aie été entendu. « Peter » 2.15 a été l’épisode de la révélation. Là, j’ai eu conscience que la série prenait un vrai tournant, elle se donne une certaine envergure dont elle a la capacité depuis 1 saison. Dès cet épisode, la série n’a cessé de m’émerveiller en se développant, en s’épanouissant. La fin de saison est parfaite et se termine avec une apothéose où tout se dévoile d’un coup. Le monde alternatif, une Olivia rousse, Charlie, tout ça est follement excitant, sans manquer d’être drôle. Les retrouvailles d’Olivia et Walter, ou celui-ci qui retrouve William. J’espère que leur amitié va être bien plus développée par la suite, car je suis sûr qu’elle doit être émouvante, surtout avec la révélation finale que ça serait Walter  qui a demandé à William de lui effacer la mémoire. Tant de questions se posent dès lors.

N’oublions pas de cliff, je ne comprends même pas pourquoi je ne regarde pas tout de  suite la saison trois. Pour que la série me manque un peu, pour que je sinise The Good Wife avant ? Enfin, toujours est-il que je suis diablement excité par l’avenir.

Donc, c’est une saison à demi teinte. La première partie surtout face à la seconde est ratée, alors que la fin relève le niveau et est presque parfaite. C’est dommage qu’elle ne puisse pas être classée dans mes « saisons favorites », car 14 épisodes sur 22, c’est même plus que la moitié. Tout ça fait baisser sa moyenne.

Publicités